Ile d'Aoba et son lac de cratère actif, le lac Voui.

Aoba, aussi appelée Ambae, est la partie émergée d'un gigantesque volcan bouclier basaltique de 2500 km3 qui est le volcan le plus volumineux de l'archipel du Vanuatu. Le sommet de ce vaste édifice est appelé Lombenben.  Une zone de rift (zone d'extension) orientée N.E.-S.O., ponctuée de cônes de scories, donne une forme allongée à cette île de 38 x 16 km. Des explosions explosives post-caldera ont formé les cratères sommitaux du lac Voui et le lac Manaro il y a environ 360 ans. Un cône de tuf s'est édifié à l'intérieur du lac Voui, le deuxième plus grand lac acide au monde, 60 ans plus tard. Ce cône, encore périodiquement actif, a connu une plus forte activité à cheval sur 2005 et 2006.

L'île d'Aoba, allongée N.E.-S.O., est couronnée par une caldera sommitale qui contient deux lacs de composition bien différente -- Tectonique de rift et caldera sommitale occupée par deux lacs (un acide, le Voui, et un d'eau douce, le Manaro); la dernière grande manifestation éruptive remonte à plus de 300 ans avec la coulée de Ndui-Ndui issue des ouvertures fissurales sur le flanc ouest à 1000 m d'altitude; © (Williams C.E.F. et Warden A.J., 1964)

Il faut se frayer un chemin à la machette pour accéder à la caldera sommitale d'où s'échappe un panache de vapeur blanche et de gaz volcaniques.

Campement dans l'épaisse végétation de la forêt humide parsemée de fougères arborescentes avant d'atteindre le bord de la caldera sommitale du côté du lac Voui abritant un petit cône dégazant.

Découverte en compagnie d'enfants d'Aoba du cône phréato-magmatique, aplati par l'érosion et les explosions, édifié au centre du lac Voui acide (pH ~2).

Des dépôts très récents encore bien chauds apparaissent localement sur le petit cône de cendre aplati. Il y a vaporisation au contact de l'eau du lac acide.

Les gaz acides ont brûlé la végétation en bordure de caldera située sous le vent des vapeurs acides.

Vues du versant aplati du cône de cendre édifié plus ou moins au centre du lac Voui.