SIERRA NEGRA (Ile ISABELA) - altitude : 1124 m.

Le grand volcan bouclier de Sierra Negra, étiré NE-SO au sud de l'île d'Isabela, est dominé par la plus vaste caldera de l'archipel des Galapagos, 7 x 10,5 km, qui culmine à 1124 m. d'altitude. Des bouches excentrées, incluant des cônes de scories soudées et de lapilli/cendre, sont concentrées sur un système de rift allongé ENE. Des cônes de tuf sont localisés le long de la côte et forment quelques îlots au large de la grande île. L'inclinaison moyenne des pentes de ce volcan bouclier est très faible, de 5° vers le sommet à 2° en direction de la côte. Une dorsale sinueuse N-S, longue de 14 km, occupe la partie occidentale du plancher de la caldera qui se trouve à seulement  ~100 mètres sous sa bordure. Le volcan de Azufre (volcan de Soufre), la zone fumerollienne la plus vaste des Galapagos, s'étend au sein d'un graben (fossé d'effondrement) localisé entre la dorsale et la paroi ouest de la caldera. Des coulées de lave, issues d'une éruption majeure en 1979, s'étendent d'évents fissuraux annulaires ouverts sur le flanc supérieur nord jusqu'à la côte nord. Le Sierra Negra est avec les volcans Cerro Azul et Wolf l'un des volcans les plus actifs de l'île d'Isabela. L'éruption la plus récente remonte à octobre 2005 (du 22/10 au 30/10).

Itinéraire suivi sur la bordure de la caldera du Sierra Negra ("Google Earth").

 

Le plancher de la plus vaste caldera des Galapagos, s'étendant à environ 100 mètres sous sa bordure, est recouvert de coulées de lave basaltique exhalant encore localement de la vapeur d'eau.

La bordure sud de la caldera du Serra Negra est couverte d'une dense végétation arbustive.

Le fond de la caldera est parsemé de coulées exhibant localement des tunnels/tubes de lave de toutes dimensions.

Un des nombreux cônes de scories soudées ("spatter cone") du Volcan Chico observé entre deux averses équatoriales.

Cônes de scories soudées du Volcan Chico.

 Un des cratères où la paroi interne est recouverte de végétation dont la croissance est favorisée par la chaleur et l'humidité générée par des fumerolles actives.

Scorie basaltique hydrothermalisée multicolore.

Balade parmi les nombreux cônes de scorie du Volcan Chico.

Le cheminement sur les coulées cordées est toujours assez délicat.

 Quelques cactus ont réussi à percer la carapace des plus anciennes coulées.

Un des "cinder cones" (cône de cendre/lapilli) adventifs qui émergent du fond de la caldera.

En route vers le Volcan de Azufre ("Mina Azufre")

De nombreux cônes de scories anciens, recouverts de végétation, jalonnent les douces pentes basses du Sierra Negra.

Le plus vaste dépôt de soufre des Galápagos nous attendent !

Des fumerolles s'exhalent en permanence du Volcan de Azufre

Les diverses terrasses du champ hydrothermal principal sont limités par des failles.

Vue panoramique du plancher de la caldera soulevé, du champ fumerollien et de la paroi occidentale de la caldera.

Vues rapprochées de la zone la plus active.

Dépôts de soufre et cône de lapilli à l'intérieur de la caldera, au nord-ouest du champ fumerollien principal.

Spectaculaire dépôt de soufre dans le champ fumerollien principal.

Le soufre d'origine fumerollienne dégouline littéralement sur le dépôt hydrothermalisé.

Fissure exhalant des gaz riches en SO2 entourant un dépôt de soufre formé par condensation des gaz soufrés à la sortie des fumerolles.

Gros plan sur une fumerolle perçant le dépôt de soufre.

Fragiles aiguilles de cristaux de soufre.

Il faudra 3 heures de marche pour rejoindre notre véhicule.