TUNNEL de LAVE "Cueva Gallardo" (près de Bellavista)

Comme le suggère ce tableau, une éruption hawaiienne a formé un des nombreux tunnels de lave visité.

Cette jeune fille nous montre le dédale de galeries à l'intérieur du réseau de tunnels de lave.

Ce réseau de tunnels, appelé Gallardo, est situé à ~1.2 km au nord-est de Bellavista et s'étire sur 2250 mètres, c'est la seconde plus longue grotte des Galápagos. Une portion du réseau de galeries, "Los Tuneles", est accessible au public. Six puits verticaux percent le tunnel de lave principal. Deux sections sont clairement différenciées: le secteur nord/supérieur et le secteur sud/inférieur. Seule la section nord est accessible au public. Plusieurs ramifications latérales et quelques embranchements vers des étages supérieurs s'échappent du tunnel principal. La hauteur du tunnel est en général importante et diminue vers son extrémité sud jusqu'à se réduire à 70 cm. A l'extrémité, certaines stalactites de basalte atteignent plus d'un mètre de longueur alors que des dépôts blanchâtres de calcite et de gypse tapissent les parois. La température à l'intérieur de la grotte oscille entre 20°c et 23°c. Une faune souterraine troglodyte diversifiée, le plus souvent endémique, peuple la grotte. Source

L'entrée de ce réseau de tunnels est privé et appartient à la famille Urive, résidant à Bellavista.

La morphologie de ce tunnel de lave est quasi parfaite ! Nous le parcourrons pendant 3 heures.

De nombreuses racines percent le toit de la galerie de basalte et ajoutent une certaine étrangeté au lieu.

Des stalactites de basalte altéré (oxydé par les eaux d'infiltration) dégoulinent du toit.

De plus fines stalactites, dont certaines sont enrobées de lichens, garnissent le toit de la grotte.

Un ultime effort avant d'atteindre l'extrémité sud (hauteur ~70 cm) de ce long tunnel de lave.

Emerveillement et curiosité animent le visiteur.

Des stalagmites de basalte oxydé.

Retour à l'air libre !