TUPUNGATO (alt. ~6000 m.) - TUPUNGATITO (alt. ~5300 m.)

Le complexe volcanique du Tupungatito est composé d'un groupe de 12 cratères basaltiques et andésitiques d'âge holocène (< ~10.000 ans) et d'un cône pyroclastique à l'extrémité nord-ouest de la caldeira dacitique Nevado Sin Nombre large de 4 km et d'âge pléistocène. Cette dernière est remplie par des glaciers à son extrémité sud et est ébréchée vers le N.O.. Les coulées de lave de la bouche la plus septentrionale se sont épanchées à travers cette brèche. Le Tupungatito a produit de fréquentes éruptions explosives de faible intensité au cours des 19ème et 20ème siècles. La dernière éruption a eu lieu en janvier 1966 au cratère N.O. qui contient un lac acide bordé par plusieurs zones fumerolliennes.

Tupungato volcano. Tupungatito consists of a group of 12 Holocene andesitic and basaltic andesite craters and a pyroclastic cone at the NW end of the 4-km-wide, Pleistocene dacitic Nevado Sin Nombre caldera, which is filled by glaciers at its southern end and is breached to the NW. Lava flows from the northernmost vent have traveled down the NW flank breach. Tupungatito has produced frequent mild explosive eruptions during the 19th and 20th centuries. G.V.P.


Le lac acide est localisé dans le cercle rouge. Le Tupungato est le sommet à l'est du Tupungatito, sur la droite de l'image.

Itinéraire en vue 2D & 3D dans "Google Earth" relevé par le GPS de Juan Carlos Molina


Préparation de la randonnée un peu au-delà du passage privé menant à la centrale hydro électrique du village d'Alfalfal puis départ à dos de mules et de chevaux.

Contemplation du décor grandiose qui nous attend !

Descente vers l'encaissé Rio Grande aux eaux ferrugineuses

Passage d'un lit de rivière aux dépôts colorés par les sels minéraux volcaniques.

Arrivée au premier camp et découverte des bassins de geysérite, dignes des merveilles de Pamoucal (Turquie), qui sont restés ici à l'état brut.

   

Poursuite de la randonnée vers le sommet fumant du Tupungatito, accolé à son grand voisin du Tupungato, pour certains à pieds alors que d'autres privilégiés, particulièrement une privilégiée, sont restés sur leur monture.

Approche et découverte des coulées de lave du Tupungatito

La montée devient de plus en plus pénible vers le dernier camp de base niché au pied du Tupungato à près de 4800 mètres d’altitude.

Coucher du soleil et crépuscule naissant sur un Tupungato grandiose

Lever du soleil sur le Tupungato vu depuis le cratère du Tupungatito à 5300 mètres d’altitude.  L'aventure est couronnée de succès pour trois membres du groupe !

Vu la difficulté et la durée de la marche d'approche, l'arrivée jusqu'au lac acide du Tupungatito est inédite.

Plaques de soufre et zone de bouillonnement sur une des bordures du lac acide.

L'équipe belgo-latino heureuse d’avoir accompli cette grandiose randonnée !